Festival de musique  et chanson chaouies : La quête de relève

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
La neuvième édition du festival local de musique et chanson chaouies s'est ouverte vendredi à la maison de la culture Ali Souaï de Khenchela avec son volet académique de formation musicale sous le thème de la recherche de la relève et la préservation de ce pan authentique du patrimoine.Dans un point de presse animé samedi à la cinémathèque , le commissaire du festival Abdelouahab Benzaïm a assuré que ces ateliers de formation musicale reflètent le souci des organisateurs du festival et des encadreurs ''de découvrir des jeunes talents capables d'assurer la pérennité de la chanson folklorique chaouie authentique''.Le slogan "communiquons avec les générations" choisi pour cette édition traduit l'intention du commissariat du festival d'investir dans les jeunes qui représentent ''le maillon le plus important'' dans la préservation du patrimoine, a ajouté Benzaïm qui a estimé que ''la protection du patrimoine relève de la responsabilité de tous''.Il a mis l'accent à ce propos sur le fait que ''la chanson folklorique chaouie typique qui est exécutée avec les seuls instruments de la flûte et Bendir n'est plus interprétée que par de vieux artistes''.De son côté, Farid Rebah, membre du commissariat du festival chargé de la programmation et du suivi des ateliers de formation a indiqué que le festival est une opportunité ''pour découvrir les jeunes talents''.
Il a également estimé que les éliminatoires ayant précédé l'ouverture des ateliers de formation musicale du festival ont révélé ''l'existence de jeunes artistes aux talents remarquables''.
Ces ateliers de formation aux bases de la musique et du chant des jeunes artistes sélectionnés par le jury du festival se poursuivent jusqu'au 17 septembre qui verra l'ouverture du programme de concerts du festival pendant 4 jours à clôturer par un concours de chant chaoui entre les artistes participants venus de six wilayas.
APS