Constantine : Les élèves démunis perçoivent la prime scolaire

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Pas moins de 9.411 élèves issus de familles nécessiteuses ont bénéficié au titre de la rentrée scolaire 2017-2018 de la prime de scolarité de  3 000 dinars, a indiqué hier mardi un responsable du service de la communication de la direction de l’Education.
Ce nombre d’élèves fait partie d’un total de 31.523 dossiers de scolarisés, qui ont été validés depuis juillet dernier par les commissions de daïras, chargées de cette opération, a précisé à l’APS le chargé de l’information et de la communication, Mohamed-Salah Merouani.
"Les mêmes commissions sont toujours à pied d’œuvre pour approuver le reste des listes proposées par les chefs d’établissements scolaires des trois cycles", a-t-il indiqué, faisant savoir qu’un quota global de 55.000 primes a été affecté à cette wilaya, au titre de cette nouvelle rentrée. L’opération de versement de cette prime, qui se poursuivra jusqu’à la fin septembre en cours, a ciblé des orphelins, des élèves démunis et des scolarisés aux besoins spécifiques ainsi que ceux victimes de terrorisme, de différentes communes de la wilaya, selon la même source, qui a noté qu’une campagne de sensibilisation destinée aux parents d’élèves, renseignant sur ce sujet, est en cours à travers l’ensemble des structures scolaires de la wilaya, afin de toucher le maximum de scolarisés concernés. "L’initiative est inscrite dans le cadre d’un programme de solidarité mis en úuvre par le ministère de l’Education visant à apporter aide et assistance à de nombreuses familles de ces franges sociales qui éprouvent des difficultés financières pour assurer la scolarité de leurs enfants", a-t-il affirmé.
D’autres actions de solidarité au profit des élèves démunis sont menées, notamment, par l’antenne locale du Croissant rouge algérien (CRA), qui a assuré de son côté la distribution d’une centaine de trousseaux scolaires, dans le cadre d’une opération initiée sous le slogan : " un élève, un cartable, un sourire", ont rappelé les responsables de cet organisme caritatif.
R. L./APS