Vie des clubs / MCA - le MCO en ligne de mire : Le Doyen fonce sur le championnat

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

10Compétition n Après avoir décroché haut la main la qualification aux poules de la Coupe de la CAF, le Mouloudia d’Alger s‘apprête à  relever un autre défi sur le plan national.

En effet, le Doyen qui n’a pas encore dit son dernier mot en championnat, va jeter toutes ses forces pour se rapprocher du leader sétifien à l’issue des trois matches en retard.
Une série de rencontres que les camarades de Hadj Bouguèche devraient mettre à profit pour réduire l’écart sur l’Aigle noir des Hauts-Plateaux qui comptent onze longueurs d’avance. C’est donc ce vendredi que le doyen des clubs algériens qui joue sur trois fronts cette saison va tenter une remontada à l’occasion de son déplacement à Oran où il aura à en découdre avec le MC Oran. Une première opération qui s’annonce difficile, mais pas impossible pour les Vert et Rouge qui se présenteront sur le terrain du stade Ahmed-Zabana avec un moral gonflé à bloc. Les Mouloudéens semblent en tout cas déterminés à enchaîner un bon résultat afin de rester sur leur bonne dynamique et entrevoir les deux autres matchs à venir avec un plus de confiance. L’objectif des hommes de Mouassa est de faire un carton plein lors de ces trois joutes comptant pour la mise à jour du championnat de Ligue 1, à commencer par aller défier les Hamraoua ce vendredi. Aussi, afin de s’armer  le mieux possible pour ce déplacement du côté d’El-Bahia, les Mouloudéens se sont remis au travail hier. Une occasion pour le coach du Mouloudia de tenir un discours avec ses joueurs auxquels il a demandé d’oublier la qualification de Coupe de la CAF et de ne se concentrer que sur la suite du parcours en championnat. Le technicien guelmi a insisté surtout sur l’importance du match de ce vendredi. Une rencontre qu’il faudra gagner pour  rester dans le bon couloir dans la course au titre. Mouassa qui estime que rien n’est encore joué en championnat et que son équipe n’a pas dit encore son dernier mot se veut être confiant quant aux capacités de son team à revenir dans la course au sacre. «On joue sur trois fronts et nous gardons entièrement nos chances que ce soit en championnat ou en  Coupe d’Algérie au même titre que l'ESS, l'USMA et l'USMBA. On va se battre de toutes nos forces et on jouera à fond nos chances sur les trois fronts. On va tout faire pour réussir le pari car le Mouloudia est un grand club qui mérite tout ce qu’il y a de mieux», a déclaré entre autre Mouassa qui peut compter sur un effectif riche capable de relever les défis les plus complexes. En attendant, les Mouloudéens sont entièrement concentrés sur le championnat notamment les trois joutes en retard qui les attendent. Les camarades du capitaine Hachoud vont donc disputer trois rencontres. Ils affronteront le MC Oran ce vendredi, puis ils accueilleront le MOB mardi prochain soit trois jours avant d’aller donner la réplique à la JS Saoura le 29 du mois en cours.
M. K.

Ligues 1 et 2  
La FAF sensibilise les arbitres  
l Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, a sensibilisé les arbitres des Ligues 1 et 2 quant à l'importance des prochains matchs, aussi bien pour l'accession que pour le maintien, en les exhortant à faire preuve d’impartialité lors d'une réunion tenue lundi matin au Centre technique national (CTN) de Sidi-Moussa. «Les enjeux seront très grands en cette fin de saison, que ce soit pour l'accession ou pour le maintien, ce qui donne une importance capitale pour la majorité des matchs restants, d'où la nécessité pour vous d'être responsables et de faire preuve d’impartialité», a indiqué la FAF dans un communiqué. Cette réunion, tenue dans l’amphithéâtre Omar-Kezzal est destinée à préparer les arbitres à la dure mission qui les attend dans la dernière ligne droite du parcours, comportant plusieurs matchs couperets.

LFP - Sanctions
Lourde peine contre Benaziza  
l La Ligue de football professionnel (LFP) a infligé trois matchs de suspension ferme au joueur de la catégorie réserve de la JSM Skikda, Ahmed Benaziza, pour avoir agressé un joueur lors de la 26e journée de Ligue 2, au moment où son homologue de la JSM Béjaïa, Jugurta Mahmoudi n'a écopé que d'un seul match, pour avoir agressé un arbitre lors de la même rencontre. Outre cette sanction de trois matchs fermes, effective à partir du 17 avril courant, la LFP a infligé à Benaziza une amende de 30 000 DA. L'instance a indiqué par ailleurs que le joueur de la JSM Béjaïa, Jugurta Mahmoudi, a été suspendu «un match ferme, à compter du 17 avril courant, pour avoir agressé un arbitre lors du match qui a opposé son équipe à la JSM Skikda, ajoutant qu'il devra s'acquitter aussi d'une amende de 80 000 DA. Le match JSMB-JSMS a été disputé le 24 mars dernier, pour le compte de la 26e journée du championnat de Ligue de football (catégorie réserves).

CRBAF
Un autre match ferme pour Aouina  
l La Ligue de football professionnel (LFP) a infligé un match de suspension ferme au joueur du CRB Aïn Fekroun, Mohamed Imad-Eddine Aouina, en sus du match qui lui avait été initialement infligé, pour avoir participé à deux matchs de Ligue 2 Mobilis, alors qu'il était déjà sous le coup d'une suspension ferme, a annoncé l'instance lundi sur son site officiel. La commission de discipline de la LFP a infligé «un match de suspension ferme au joueur du CRB Aïn Fekroun, Mohamed Imad-Eddine Aouina, en sus de la sanction initiale, à compter du 17 avril 2017», a encore précisé la LFP. Aouina (24 ans) avait disputé les matchs de la 25e et 26e journée de Ligue 2, respectivement contre l'ASO Chlef et le CA Bordj Bou-Arréridj, alors qu'il était suspendu pour un match ferme, suite au cumul de quatre cartons jaunes.  

CRB : alors que tout Belouizdad rêve d’un titre
Le manque de sérénité asphyxie le Chabab

Situation n Le Chabab de Belouizdad rêve plus que jamais de décrocher un titre cette saison. Demi-finaliste de la Coupe d’Algérie, il vise de soulever le trophée.
Mais pour le moment, le match face à l’O Médéa est l’objectif immédiat. Pour cela, les Belouizdadis s’entraînent avec sérieux et pensent sérieusement à ce rendez-vous même si la date du match est fixée pour le 6 mai prochain.
Il faut savoir que la nouvelle programmation et les défections de plusieurs éléments ont obligé le staff technique du club à annuler le stage, prévu au Maroc. Avant le retour de l’entraîneur Badou Zaki, les coéquipiers de Boukacem ont repris sous la houlette du duo Bensmaïn-Ali Moussa. Les adjoints du technicien marocain ont fait de leur mieux pour sensibiliser le groupe sur les échéances qui les attendent, notamment la demi-finale de la Coupe d’Algérie, qui reste le sujet principal de la rue belouizdadie. Cependant, les coaches ne cessent de sensibiliser leurs joueurs et les mettre dans l’ambiance du match de championnat qui ne sera pas de tout repos face à un adversaire qui fait parler de lui depuis le début du championnat. Même le président du club, Hadj Mohamed, ne rate pas l’occasion pour se présenter au stade pour suivre le travail de l’équipe et discuter avec les joueurs. Il profite de l’occasion pour demander aux camarades de Feham Bouazza de patienter quant à leur régularisation financière. En butte à quelques problèmes, la formation belouizdadie doit retrouver sa sérénité. Il faut dire que la pression qui pèse sur le groupe a provoqué quelques écarts disciplinaires. La dernière saute d’humeur de Feham Bouazza n’a pas été sans apporter son lot de polémique puisque le premier responsable technique du club a exigé que le joueur soit recalé en équipe réserve, une sanction jugée quelque peu humiliante pour l’enfant d’Oran dont on évoque qu’il aurait déposé un dossier à la CRL pour qu’il soit rétabli dans ses droits et surtout récupérer son argent. Deux autres joueurs lui auraient emboité le pas. Il s’agit de Niati et de Belaïli que l’entourage du club annonce déjà partants, ce qui n’est pas du goût des responsables du club. L’autre rumeur qui circule dans les milieux des supporters fait état du désir de changer d’air du gardien de but, Salhi, à qui le nouveau statut au sein de l’équipe ne plaît pas. Avec ce genre de problèmes, on imagine mal l’équipe finir la saison sans difficultés d’autant plus que les Rouge et Blanc de Laâqiba seront handicapés par les absences de deux pièces maîtresses lors des prochaines sorties de l’équipe. En effet, Draoui et Laribi, qui font désormais partie de l’effectif de la sélection des U23, qui prendra part au tournoi de la Solidarité islamique à compter du 22 avril, devraient être absents au moins pour deux matches. Deux éléments qui comptent énormément dans l’échiquier de Badou Zaki. Ces deux joueurs manqueront à l’appel lors des deux prochains matches de l’équipe, à savoir les derbys face au NAHD et au MCA et éventuellement face à l’USMBA en demi-finale de la Coupe d’Algérie. Un coup dur pour le Chabab qui aura besoin de toutes ses forces en cette dernière ligne droite de la saison et dont les dirigeants n’ont pas omis de plaider leur cause auprès la FAF pour qu’elle leur libère leur duo en attendant la réponse des instances fédérales. Le Chabab qui a pourtant retrouvé un certain équilibre depuis l’arrivée à la tête de sa barre technique du driver Badou Zaki, se remet à commettre presque les mêmes erreurs que par le passé qui ont failli lui coûter sa place parmi l’élite. Et dire que l’on commençait à rêver du retour du grand Chabab.
Z. Zeggai