Equipe nationale / Il poursuit sa tournée en Europe : Alcaraz rassemblera l'effectif habituel

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

11Contacts n Le sélectionneur national, Lucas Alcaraz, accompagné de Hakim Meddane, le manager de l'EN, et rejoint par Mohamed Saâd, le chargé de la communication, poursuit sa tournée en Europe.

Il sait qu'il est attendu au tournant, comme on dit chez nous. Lui, c'est le sélectionneur national, l'espagnol Lucas Alcaraz, engagé par la fédération algérienne de football (FAF) et son président Kheireddine Zetchi, et ce en prévision des deux prochaines sorties du mois de juin, en plein mois du Ramadhan au stade Mustapha Tchaker de Blida face au respectivement à la Guinée, en amical, et au Togo, pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019. Après avoir jeté un coup d'œil sur les joueurs évoluant dans notre championnat de Ligue 1 lors d'un stage de trois jours, Alcaraz a entamé depuis samedi dernier une tournée dans cinq pays européen, en plus de l'Espagne pour aller à la rencontre du plus grand nombre de joueurs internationaux. Le technicien espagnol a essayé de brasser large en fonction de l'agenda qu'il a concocté avec la fédération et surtout la disponibilité des joueurs. Hier, il était en Belgique avant de clôturer avec le Portugal et l'Italie. A la fin de son périple, il aura fait presque le tour de la question de l'effectif puisqu'au moins 20 joueurs auraient été contactés directement (one to one), alors que le reste l'a été au téléphone. Avant la fin du mois, Alcaraz devra établir une liste élargie puis celle des 23 pour les deux matchs à venir. De prime abord, l'effectif ne sera pas chamboulé ni révolutionné, même si la nouveauté serait le possible retour de quelques têtes, à l'image de Zineddine Ferhat, mis sur la liste noire à l'époque de l'ancien président de la FAF. Alcaraz devra s'appuyer sur pratiquement la même ossature, si bien évidemment les joueurs qu'il retiendra afficheront une bonne forme physique et compétitive. L'autre aspect, devra être tactique et c'est le plus intéressant à connaitre : quel style de jeu mettra-t-il en place, même si on devine déjà qu'il aura une connotation espagnole ? Il est certain que cet aspect a été discuté avec les joueurs, notamment les cadres de la sélection qui, quoiqu'on pense, ont également leur mot à dire. L'essentiel, c'est que les joueurs comprennent la philosophie du sélectionneur et se mettent en rang serré pour reprendre les choses en main, après une CAN 2017 catastrophique sur tous les plans. Le premier test contre la Guinée aura son importance, pour voir quelle serait la tendance d'Alcaraz et ses choix technico-tactique, sans oublier la composante et l'éternelle histoire locaux - joueurs évoluant à l'étranger. Autre souci à résoudre, c'est bien la défense qui est sa première préoccupation, pour laquelle ila  des assurances par rapport à la disponibilité de Bensebaïni et de Belkalem, dont le retour est pressenti. Les jours qui viennent nous donneront plus d'idées sur les intentions d'alacarz en attendant la désignation d'un entraîneur des gardiens et d'un autre adjoint dans le staff technique de la sélection.
A. Salah-Bey

CAN-2019
(éliminatoires) Algérie-Togo
Le Roy annonce la liste des 23 Eperviers  

Le sélectionneur de l'équipe nationale du Togo, le Français Claude Le Roy a dévoilé une liste de 23 Eperviers appelés à préparer le match contre l'Algérie, le 11 juin au stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour le compte de la 1re journée des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2019) dont la phase finale aura lieu au Cameroun. Avant d'affronter l'Algérie, les Eperviers affûteront leurs armes en disputant deux matchs d'application, début juin prochain, dont un contre  les Comores à Martigues en France, le 4 juin. Dans la liste publiée et reprise par le site Afrik-foot.com, figure le capitaine Emmanuel Adebayor, à l’inverse de Matthieu Dossevi, blessé, ou encore d’Alaixys Romao. Du coup, plusieurs nouveaux visages intègrent le  groupe, à l’image d’Elom Nya-Vedji.  A signaler que l’ancien gardien du Togo, Kossi Agassa, tout frais retraité international, effectuera un essai en tant qu’entraîneur des gardiens au cours de ce rassemblement.
R. S.
      
Liste des joueurs :
<Gardiens : Agblemagnon Yorgan (Le Havre/France), Dida Fatao Alhassani  (Liberty/Ghana), Djeri Sabirou Bassa (Gbikinti).
<Défenseurs : Kossi Adegnon, Frank Mawuena et Maklibè Kouloun (Dyto), Dakonam Djene (ST Trond/Belgique), Joseph Douhadji (Rivers Utd/Nigeria), Simon Gbegnon (Epinal/France), Hakim Ouro-Sama (AS Togo Port).
<Milieux de terrain : Lalawélé Atakora (sans club), Franco Atchou (Eniymba/Nigeria), Floyd Ayite (Fulham/Angleterre), IIhas Bebou   (Dusseldorf/Allemagne), Kokou Gazozo et Koidjo Sewonou (AS Togo Port), Elom Kodjo Nya-Vedji (Planète Foot), Atsou Serge Seko (Progresso/Angola), Guillaume Yenoussi (Dyto).
<Attaquants : Emmanuel Adebayor (Basaksehir/Turquie), Comlan Agbegniadan  (Wafa/Ghana), Fo-Doh Laba (RSB/Maroc) et Peniel Mlapa (Bochum/Allemagne).

Les Verts à l’étranger
Leicester City
Shakespeare défend Slimani
L’entraîneur de Leicester City Craig Shakespeare a affiché son désaccord avec ceux qui ont critiqué les recrutements opérés par son club lors du mercato estival et celui d’hiver et qui ont couté 60 millions d’euros à la trésorerie du club. Il a tenu à défendre les joueurs ramenés en renfort notamment l’international algérien Islam Slimani dont le transfert estimé à 35 millions d’euros constitue un record dans l’histoire des Foxes. «Ceux qui disent que l’opération de recrutement effectué par Leicester City est un échec n’ont pas tout à fait raison. La venue d’slam Slimani, Ahmed Musa et Nampalys Mendy sont une bonne chose pour le club. Ces joueurs, qui évoluaient dans d’autres championnats, avaient tout de même besoin d’une période d’adaptation et un peu plus de temps pour retrouver leurs repères et leur meilleur niveau avant de répondre convenablement aux attentes du club et de ses supporters. Ajouter à cela, les blessures à répétition, dont ont souffert certains éléments, n’ont pas été pour arranger les affaires et de ces joueurs et de l’équipe. C’est pour ces raisons, qu’on ne peut pas qualifier leur recrutement de total échec.» a expliqué le successeur de Claudio Ranieri au site leicestermercury.
A. B.

Montpellier HSC
En quête d’un meneur de jeu pour donner plus de tonus à l’animation dans l’entrejeu, le coach français de Southampton, Claude Puel, aurait jeté son dévolu sur Riyad Boudebouz. En effet, selon le journal anglais Mirror Sport, l’ex entraîneur de l’OGC Nice fait du recrutement de l’Algérien l’une de ses priorités. Il aurait même insisté auprès des responsables du club de mettre le paquet pour conclure le transfert dès la fin de l’actuelle saison. Boudebouz qui bénéficie d’un bon de sortie du président montpelliérain, Louis Nicolin, est convoité par plusieurs clubs européens. La direction de Montpellier ayant fixé le montant de son transfert à pas moins de 10 millions d’euros pourrait voir cette somme largement dépassé en raison de la concurrence qui se profile déjà pour s’emparer des services de Boudebouz.    A. B.
Arabie Saoudite
Benlamri dans l'équipe type de la saison 2016-2017
Le défenseur algérien, Djamel Benlamri, a été choisi dans l'équipe type du championnat saoudien de football pour le compte de l'exercice 2016-2017 qui a vu la formation d'Al-Hilal s'adjuger le titre de champion. Benlamri, transféré l'été dernier à Al-Shabab en provenance de l'ES Sétif a récolté de nombreuses voix des internautes dans le cadre du sondage effectué par le site spécialisé ''Obta''. Les prestations jugées "très intéressantes" de l'ancien joueur de la JS Kabylie et du NA Hussein-Dey (Ligue 1, Algérie) lui ont d'ailleurs attiré les convoitises de gros bras du championnat saoudien, selon la presse locale. Le joueur vient de prolonger jusqu'en 2020 son contrat avec Al-Shabab, dont le buteur n'est autre que l'attaquant algérien Mohamed Benyettou. Benlamri (26 ans) était retenu sur la liste élargie de la sélection algérienne pour la précédente coupe d'Afrique des nations de 2017, avant qu'il ne soit éliminé de celle finale. Sa dernière convocation chez les Verts remonte à mars 2015 à l'occasion de la tournée de Doha.
R. S.