Télévision : Les chaînes favorites des Algériens bientôt sur Alcomsat-1

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Nouveau -L'opérateur Algérie Télécom Satellite (ATS) prévoit la mise sur le marché d'un pack comprenant un démodulateur numérique avec les chaînes de télévision favorites des Algériens.


Le pack comportera aussi de l'internet haut débit, de la téléphonie et de la VOD (vidéo à la demande) afin d'inciter les téléspectateurs à orienter leurs antennes paraboliques vers le nouveau satellite algérien Alcomsat-1, a indiqué hier le directeur général d'ATS.
«Pour motiver le consommateur algérien à orienter sa parabole vers le premier satellite algérien de télécommunications Alcomsat-1, lancé récemment, et de l'exploiter de façon optimale, nous avons prévu un équipement grand public qui offre un pack comprenant les chaines favorites des Algériens, l'internet haut débit, la téléphonie Ip et la VOD", a précisé Mohamed Alouane Abdelouahab lors de la cérémonie de présentation d'Alcomsat-1. Se référent à une étude d'ATS sur les chaines de télévision les plus regardées par les Algériens, il a indiqué que les bouquets TV favorites des Algériens se trouvent actuellement sur les satellites Nilsat et Astra, ce qui explique, a-t-il relevé, la présence de deux antennes chez chaque consommateur. L'acquisition d'un pack d'ATS permet au consommateur algérien de n'avoir qu'une seule antenne avec une valeur ajoutée, a-t-il expliqué, notant que la mise en œuvre de cette stratégie permettra au satellite Alcomsat-1 d'être en pôle position. De son côté, le directeur général de la Télédiffusion d'Algérie (TDA) a indiqué qu'Alcomsat-1 dispose de 9 transpondeurs dédiés à la diffusion TV et radio par satellite (c'est-à-dire 9 bouquets de chaines). Chawki Sahnine a précisé que les 5 chaines TV publiques (Programme nationale, Canal Algérie, A3, TV 4 et TV 5) et les 55 chaînes radios publiques basculeront vers le nouveau satellite. Il a indiqué que dans le cadre de ce projet, des équipements ont été prévus en vue de diffuser 8 chaînes en Haute Diffusion HD, 16 chaiînes en Diffusion standard (SD) et 100 chaînes radios, ajoutant que TDA utilisera les capacités de ce satellite pour les besoins des échanges télévisuels et radiophoniques pour assurer la couverture des évènements politiques, culturels et sportifs. "Pour entrer sur le marché très fermé de la diffusion par satellite, il y a nécessité d'offrir des prix attractifs avec une période de gratuité et des contenus diversifiés", a-t-il relevé. Le satellite algérien Alcomsat-1 a été lancé avec succès le 10 décembre dernier, porté par le lanceur chinois Long March 3B, depuis la station Xichang Satellite Launch Center, située dans la province du Sichuan à 2.200 Km au sud ouest de Pékin. Fruit d'un partenariat avec la Chine et dédié notamment aux télécommunications, la télédiffusion et l'internet, le satellite dispose de 33 transpondeurs dont 9 sont dédiés à la diffusion de chaines de télévision et de radios numériques.
A.B


Bouteflika : «Notre pays pourra être autonome..»

l Le président de la République a affirmé, hier que le satellite Alcomsat-1 est un outil "pour la promotion des technologies spatiales à des fins pacifiques" qui permettra à l'Algérie de bénéficier de services qui étaient "l'apanage de compagnies étrangères". Dans un message à l'occasion de la célébration du personnel de l'Agence spatiale algérienne (ASAL) pour la réalisation et la mise en orbite réussie du satellite algérien de télécommunications spatiales Alcomsat-1, le chef de l'Etat a indiqué que ce nouveau satellite "permettra aux différentes entreprises nationales, tant publiques que privées, de bénéficier de services qui étaient l'apanage de compagnies étrangères et dont l'accès impliquait d'importantes sommes en devise forte", soulignant que "notre pays pourra ainsi être autonome dans ce domaine sensible, sans oublier l'utilité et l'importance des services et applications offertes pour le développement national dans ses différentes dimensions socio-économique, culturelle et autres".