Accueil Business Comment créer un emailing impactant pour mes destinataires ?

Comment créer un emailing impactant pour mes destinataires ?

Plus les années passent, plus le nombre d’emails envoyés et reçus augmentent. Si, en 2019, près de 293 milliards de mails étaient envoyés chaque jour, il est prédit qu’en 2022 ce nombre s’élèvera à 347 milliards.

Ces données démesurées démontrent le besoin et la nécessité de se démarquer lorsqu’on envoie des campagnes emailing. Puisqu’en effet, les prospects et clients reçoivent hebdomadairement de nombreux mails. Il faut réussir à les inspirer afin qu’ils ouvrent l’email, mais aussi à les impressionner pour qu’ils réagissent et fassent l’action souhaitée.

Dans ces cas-là, comment réussir à concevoir des campagnes emailing marquantes ?

Toucher vos destinataires en ciblant et en programmant au bon moment vos campagnes emailing

Dans un premier temps, pour construire une campagne emailing efficace, il faut réussir à bien segmenter vos prospects et clients.

Le ciblage est extrêmement important, car si vous faites des emails qui ne correspondent pas aux besoins, attentes ou envies de vos destinataires, ils risquent de ne même pas ouvrir ce que vous envoyez dans leur boîte mail. Pire, ils peuvent se désabonner car cela ne leur apporte rien.

Or, si vous réussissez à segmenter vos campagnes, ils seront plus impliqués envers votre entreprise. Ils auront l’impression d’être compris et entendus. Par exemple, n’invitez pas vos contacts du Nord aux portes ouvertes de votre magasin situé à Marseille. C’est illogique et inutile.

Dans un deuxième temps, vous devez envoyer au moment propice vos emails. Si vous lancez au bon moment vos campagnes, vos prospects et clients seront plus sujet à les ouvrir et faire l’action voulue.

 

Peaufiner l’expéditeur, l’objet et le pré header pour des meilleurs taux d’ouverture

Vous devez penser à tous les petits détails qui surviennent avant l’ouverture de vos emails pour une stratégie marketing réussie !

Adresse et nom de l’expéditeur

Le nom de l’expéditeur est la première chose qui saute aux yeux lorsqu’on reçoit un email. C’est pourquoi il est primordial que vos contacts réussissent tout de suite à vous reconnaître avec un nom bien spécifique. Notamment car 54% des personnes ouvrent un mail s’ils ont confiance en l’expéditeur.

Le plus souvent, les entreprises indiquent leur nom d’organisme, leur nom de marque ou encore d’association. C’est simple et efficace, cela permet d’aller droit au but. Cependant, vous pouvez jouer sur quelque chose de plus humain en ajoutant au nom d’entreprise le prénom de la personne effectuant la campagne.

De plus, vous pouvez aussi détailler le nom de l’expéditeur en spécifiant la cible de la campagne, comme le fait la marque de prêt-à-porter ASOS avec « ASOS Etudiants ». La personnalisation de l’email se fait dès le début.

Par ailleurs, concernant l’adresse de l’expéditeur, il vaut mieux utiliser un email avec un nom de domaine faisant référence à qui vous êtes. Laissez tomber les adresses mail avec « no reply » qui créent de la méfiance et de la distance entre entreprise et destinataires. Impersonnel , cela dégrade la relation client et l’image de marque.

 

L’objet

Outre le nom de l’expéditeur, c’est l’objet de l’email qui incite les prospects et clients à ouvrir les campagnes emailing. Il est important qu’il attise la curiosité et qu’il donne envie de cliquer puisque 59% des internautes ouvrent un email en fonction de la pertinence de l’objet.

Pour que ce soit impactant, l’objet doit être concis, 30 caractères sont recommandés (6/10 mots). Les destinataires n’ont pas envie de s’attarder sur la lecture de l’objet.

D’ailleurs, la longueur des objets influence le taux d’ouverture. Plus ils sont longs, moins le taux est bon. Mais c’est aussi prendre le risque que les boîtes de réception coupent les objets. Si Gmail ne coupe l’objet qu’à partir de 77 caractères, Orange est beaucoup plus stricte avec seulement 30 caractères.

De plus, si vous souhaitez impacter vos destinataires et les encourager à ouvrir vos campagnes, n’hésitez pas à mettre des émojis dans vos objets. En effet, 56% des marques remarquent qu’en utilisant un émoticone dans le sujet d’email, les taux d’ouverture augmentent. Néanmoins cette astuce est sous-exploitée car seulement 9% des lignes d’objet contiennent des émojis.

Utilisés avec parcimonie, les majuscules et la ponctuation permettent de mettre l’accent sur un ou plusieurs mots.

Enfin, pour impacter vos clients et avoir plus d’ouvreurs, personnalisez vos objets ! Ils auront l’impression d’être contactés personnellement et seront intrigués inconsciemment en voyant leur prénom.

 

Le pré-header

Petit texte qui suit l’objet, le pré header passe souvent à la trappe lors de l’élaboration des campagnes emailing, que ce soit des campagnes d’email marketing ou des campagnes d’email transactionnels. Pourtant celui-ci est très important car il augmente les taux d’ouverture ! Le but n’est pas de faire un copier-coller du sujet de l’email, mais d’ajouter des informations. Le pré header permet de compléter l’objet avec un message pertinent.

 

Utiliser des CTA contrastés

Les call-to-action sont des boutons qui incitent vos prospects et clients à réaliser une action précise et immédiate. Boutons d’achat, de partage, d’inscription ou encore de téléchargement, ils sont, le plus souvent, mis en évidence avec des couleurs contrastées, un texte bien lisible et un verbe d’action pour un résultat optimal. Vous pouvez aussi optez pour des phrases courtes écrites à la première personne pour impliquer vos destinataires.

Mettre des CTA dans ses campagnes c’est leur simplifier la vie puisqu’ils sont redirigés directement là où vous souhaitez sans qu’ils aient besoin de chercher et de perdre du temps. Ils sont encouragés à effectuer tout de suite l’action, ce qui procure de meilleurs taux de clic et de conversion. De plus, avec les CTA, ils ont moins de temps pour se rétracter et changer d’avis.

Contrairement aux liens hypertextes plus simples et neutres, les boutons attirent l’œil, donnent envie et sont attractifs. Parfait pour pousser subtilement à passer à l’action.

 

Insérer des médias pour marquer les esprits

Vous voulez rendre vos emails plus attrayant et beaux visuellement ? Alors insérez des médias, que ce soit photos, gifs ou vidéos ! D’une part, cela permet de faire passer rapidement et facilement des messages, d’autant plus “qu’une image vaut mille mots”. De plus, cela permet d’aérer le contenu et de raconter une histoire.

D’autre part, l’insertion d’images et de vidéos optimisent la mémorisation des campagnes emailing. En effet, le cerveau humain enregistre plus facilement les informations avec des images qu’avec des blocs de textes. De ce fait, les campagnes ont plus d’impact avec l’ajout de médias.

Attention cependant, certaines boîtes de réception n’affichent pas par défaut les médias. Ainsi, le sujet de la campagne doit être compris sans, ils ne servent qu’à complimenter les textes. Le ratio idéal étant 40% d’images et 60% de textes lors des campagnes.

 

Se distinguer avec une mise en page irréprochable et un contenu hiérarchisé, personnalisé, et sans défaut

Créer des campagnes d’emailing avec des designs et des mises en pages exemplaires, c’est réussir à accrocher ses destinataires lors de la lecture du contenu. Ils sont plus enclins à lire un email s’ils sont lisibles et beaux visuellement.

De plus, selon les différents supports, les mails ne s’affichent pas de la même manière. C’est pourquoi, lors de la création du contenu, il faut s’assurer que la mise en page est agréable en fonction des divers appareils. Évitez des textes trop longs ou succession d’images qui n’en finissent plus. Sinon, lorsqu’un client lit un email sur téléphone, il aura l’impression de scroller indéfiniment et ne trouvera pas cela intéressant.

Ainsi, vos campagnes d’emailing doivent être responsives. C’est-à-dire qu’elles doivent s’adapter automatiquement selon les différents supports (tablette, smartphone et ordinateur). Surtout que le téléphone portable est le premier support pour consulter les emails, or si l’email ne s’affiche pas correctement, il est effacé au bout de 3 secondes.

D’autre part, le contenu doit être hiérarchisé et les informations importantes doivent se placer en premier. Le temps d’attention étant court, il faut aller à l’essentiel dès le départ pour que les prospects et clients aient les informations pertinentes directement. De ce fait, le contenu doit avoir une forme d’entonnoir.

Ensuite, pour impacter efficacement vos destinataires, vous devez personnaliser le contenu. Comme pour l’objet, vous pouvez vous adresser à vos clients et prospects par leur nom, mais vous pouvez aussi faire référence à leurs achats ou leur comportement antérieur. En personnalisant les campagnes emailing, vous renforcez la relation client, car ils se sentent importants. Ils ne sont pas seulement un client parmi d’autres, noyé dans la masse des contacts.

Enfin, pour être sûr de toucher positivement durant vos campagnes, vérifiez que tous vos liens fonctionnent, surtout celui du désabonnement. Vous risquez, si vos formulaires, landing pages ou liens ne marchent pas, de perdre en chiffre d’affaires et en crédibilité envers vos destinataires.

Personnalisation, ciblage, nom de domaine en référence à votre marque, des emails responsives avec des médias et des CTA, ou encore des objets et pré-headers pensés, vous savez maintenant comment créer et construire des campagnes emailing qui vont faire mouche !

Dernier petit conseil si vous souhaitez vérifier que ces éléments ont de l’importance : vous pouvez faire de l’A/B testing. C’est-à-dire que vous créez deux versions de campagne ayant soit l’objet, l’expéditeur, le pré-header ou le contenu qui diffère.

Par exemple, vous envoyez une campagne à deux échantillons, le premier groupe a l’objet 1, et le second groupe a l’objet 2. Ensuite, la meilleure version (celle avec le meilleur taux d’ouverture) est envoyée à l’ensemble de vos contacts de la campagne.

Cela vous permet de savoir si un objet personnalisé marche mieux, si les CTA donnent de meilleurs taux de clic, etc. Essayez et expérimentez !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Plus Lus