Zoom sur la médecine douce

0
1360
médecine douce

Délaissée longtemps au profit de la médecine classique, la médecine douce revient sur le devant de la scène pour ses bienfaits pour le corps et pour l’esprit. En effet, beaucoup de gens cherchent maintenant des alternatives naturelles pour soulager les maux. La médecine douce englobe plusieurs pratiques, et on trouve maintenant de plus en plus de praticiens qui la proposent. Pour tout savoir sur la médecine douce, lisez bien ce qui va suivre.

Qu’est-ce qu’on entend par médecine douce ?

La médecine douche est une médecine traditionnelle, alternative, non conventionnelle et naturelle. Elle séduit actuellement de nombreuses personnes pour traiter les maux du quotidien, pour calmer les douleurs chroniques, pour combattre la fatigue et le stress, pour améliorer le bien-être… Alternative à la médecine conventionnelle, elle réunit différentes pratiques thérapeutiques se basant sur une philosophie singulière avec leurs propres conceptions des soins et des maladies. La médecine douce est en lien avec une philosophie de vie, et elle se différencie de la médecine classique par ses thérapies naturelles originaires de traditions ancestrales. Aussi, elle n’utilise aucune molécule chimique. Vous pourrez même acheter du cannabis légal à base de CBD. A noter que d’après l’OMS, il y a plus de 400 pratiques thérapeutiques. Après la standardisation et l’organisation faites par le code de santé publique, cette médecine traditionnelle est maintenant reconnue et très exploitée.

Les différentes formes de médecine douce

La médecine douce ne répond pas aux mêmes besoins et n’a pas les mêmes effets d’une personne à l’autre. Donc, il est important de bien s’informer. Elle prend 3 formes : en massage, en méditation et à consommer.

  • La médecine douce en massage est relaxant et plaisant, mais certains types de massages qui en plus de détendre aident à soigner certaines maladies comme l’acupuncture, le massage traditionnel ayurvédique et les cures thermales.
  • La médecine douce en méditation apporte du bien-être, et elle se base sur la quête intérieure via le recentrage sur soi et la respiration. Elle comprend l’hypnose, la visualisation positive, le yoga, la gymnastique douce et la luminothérapie.
  • La médecine douce à consommer consiste à appliquer ou à ingérer des produits naturels pour améliorer ou pour garder une bonne santé. On trouve l’homéopathie, la naturopathie et la phytothérapie.

Les limites de la médecine douce

la médecine douceCertes, la médecine douce est appréciée pour éloigner les effets secondaires des médicaments classiques, et elle est aussi utilisée quand ces derniers ne fonctionnent pas cependant, il y a des limites à cette pratique médicale ancestrale. Les plantes contiennent des principes actifs pouvant entraîner des troubles dans d’autres organes non ciblés comme l’insuffisance rénale constatés chez des patients prenant des plantes médicinales sans connaissance. Ainsi, avant de faire un traitement à base de médecine traditionnelle, il faut d’abord approcher un professionnel de santé. Il est à préciser que beaucoup d’herbes médicinales interagissent avec les médicaments conventionnels donc, elles ne doivent pas être prises par des individus avec certains troubles médicaux. Les femmes enceintes et allaitantes doivent consulter leur médecin avant de se tourner vers la médecine douce.

Lisez également Comment effectuer la purification de l’eau du robinet ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.