Accueil Médical CBD : un point sur sa légalité en France

CBD : un point sur sa légalité en France

Beaucoup de gens ont tendance à confondre cannabis et cannabidiol ou CBD. Il faut savoir qu’en France, le premier est illégal alors que le second est légal, mais sous certaines conditions. Pour explication, le CBD est l’une des nombreuses substances actives provenant du plant de chanvre, il n’a pas d’effets psychoactifs alors que le THC qui fait planer.

Le cadre légal du CBD en France

La réglementation française annonce que toutes les transactions concernant le cannabis sont interdites : la production, la possession et l’emploi du cannabis. Donc, tous les produits renfermant du cannabidiol sont touchés par cette interdiction sauf ceux qui sont concernés par la dérogation. Cette autorisation exceptionnelle est faite pour permettre l’utilisation du chanvre pour des besoins commerciaux et industriels. Cependant, la législation est encore flou concernant le CBD, car jusqu’à maintenant, il n’y a pas de texte de loi disant clairement qu’acheter du cbd en France est légal ou illégal. Si les produits commercialisés ont un taux de THC inférieur ou égal à 0,2 %, le CBD est autorisé, surtout sa forme liquide. En effet, il est autorisé sous forme d’e-liquide à utiliser dans une e-cigarette, tel est aussi le cas pour l’huile cbd. Toutefois, l’achat et la consommation de résine cbd ou d’herbe à fumer ne sont pas réglementés, de plus, le taux de THC est plus élevé dans ces produits. La France interdit également l’utilisation des fibres et des graines. Pour faire simple, le CBD n’est pas interdit au regard de la loi française à l’inverse du THC.

Les dérivés du CBD

On trouve 3 familles de CBD : le CBD Cristal, le CBD Broad Spectrum et le CBD Full Spectrum. Le CBD Cristal est la forme moléculaire, la forme pure, et les produits commercialisés contenant cette molécule sont acceptés. Pour le CBD Broad Spectrum qu’on appelle aussi CBD à spectre large, il est extrait du CBD renfermant des terpènes, du CBD et d’autres cannabinoïdes (CBN, CBG…) mais il est sans THC. Les produits comportant ce type de CBD sont aussi autorisés. Concernant le CBD Full Spectrum ou CBD à spectre complet, en plus de contenir des terpènes, il contient également tous les cannabinoïdes dans la plante. Les produits avec ce type de CBD sont interdits.

Les autres dérivés du CBD

Le CBD est utilisé dans la fabrication de certains cosmétiques à l’instar des baumes à lèvres et des crèmes. Ils sont acceptés, mais à condition qu’ils ne soient pas fabriqués à partir du CBD Full Spectrum. Le CBD est aussi disponible sous forme de produits alimentaires, il n’est pas rare de trouver des gâteaux, du miel, des bonbons… au CBD. Ils sont légaux à condition qu’ils soient fabriqués à partir du CBD Broad Spectrum ou d’isolat de CBD. Dans certains cas, le CBD est considéré comme complément alimentaire, mais il faut toujours vérifier l’autorisation de mise sur le marché même si sa teneur en THC est moins de 0,2 %. Il faut voir si la teneur en CBD est plus élevée que la plante, si le produit n’est pas enrichi en CBD. Dans ce cas-là, il faut tenir compte de la technique d’extraction utilisée, ça influence directement la valeur d’origine du CBD. Le but de tout ça est que le complément alimentaire respecte les exigences d’un nouvel aliment. On parle d’un nouvel aliment s’il n’est pas été utilisé pour la consommation humaine dans l’Union Européenne avant le 15 mai 1997.

La différence entre le CBD et THC

Même si le TCH et le CBD sont indiscernables, ils sont différents. Ils font partie des 500 cannabinoïdes dans le chanvre, et chacun a ses propres effets spécifiques. Le THC est connu pour ses effets psychoactifs, il entraîne un changement de l’état de conscience en agissant sur le cerveau. La consommation du cannabis riche en THC fait planer, il y a au rendez-vous de l’euphorie, du bien-être, de la relaxation… Notons également les pupilles dilatées, les yeux rouges, l’anxiété et même la paranoïa. Pour le CBD, il n’est pas euphorisant, il ne provoque ni crise d’angoisse ni anxiété ainsi, il n’est pas classé comme une drogue. Bien au contraire, il possède des vertus thérapeutiques bénéfiques pour la santé en général. Il est connu pour soulager les inflammations et les douleurs, pour baisser l’anxiété, pour calmer la dépression, pour traiter certaines maladies comme l’Alzheimer ou l’épilepsie… De plus, en raison de sa faible toxicité, il ne présente aucun risque additif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Plus Lus