Analyse des pratiques professionnelles : ce qu’il faut savoir

0
806

L’analyse de la pratique professionnelle est un temps régulier pour les équipes afin de réfléchir à des situations qu’ils ont vécues dans leur quotidien professionnel et qui les ont mis en difficultés ou sur lesquelles ils souhaitent s’interroger.

Qui est concerné :

Toutes les structures peuvent mettre de l’analyse de la pratique professionnelle en place. Ces espaces sont souvent spécifiques aux services, et établissements qui accompagnent des publics fragiles ou vulnérables.

Dans ces services ou établissements les services qui accompagnent sont concernés, mais il peut aussi être mis en place un groupe pour les cadres. Dans la méthodologie, il y a soit une organisation dite par « pairs », soit par services. Cela signifie que les équipes peuvent être regroupées en fonction de leur activité ou de leur poste. Il y a ensuite les groupes pour les cadres. Il s’agit d’analyse des pratiques managériales, mais elle s’organise de la même façon que les groupes d’analyse de la pratique professionnelle habituels.

Comme cela s’organise :

Il est défini en fonction du besoin de l’équipe, et de la direction la mise en place d’un groupe. Ces groupes sont souvent mensuels ou tous les deux mois. Il est important que le groupe soit constitué et bouge peut (sauf mouvement du personnel). En effet, cela aura un impact sur la cohésion du groupe.

Les groupes ne peuvent dépasser les 15 participants, en effet, il faut que la parole circule et au-delà de 15 il s’avère que cela est difficile.

Quels sont les objectifs de l’analyse de la pratique professionnelle :

  • Proposer un espace d’accueil de la parole et du quotidien professionnel,
  • Écouter et accueillir les impacts émotionnels tout en les accompagnant,
  • Mettre à jour les dynamiques et les enjeux sous-jacents aux problématiques présentes dans la relation d’accompagnement ou managérial,
  • Permettre une prise de recul et de réflexion quant à ses propres modes de fonctionnement et à ses interventions éducatives.
  • Proposer de nouveaux outils d’analyse et différents modèles de compréhension des symptômes offrant ainsi une plus grande adaptation des réponses.
  • Permettre l’émergence d’hypothèses.

Il y a bien évidemment un objectif de cohésion au sein d’une équipe qui peut s’envisager et se définir.

Cet espace permettra souvent de poser les bases claires d’un accompagnement et ainsi d’éviter les risques forts de maltraitance qui peuvent exister dans les établissements et services.

Quel est le déroulé d’une séance d’analyse de la pratique professionnelle :

Chaque séance débute par un tour de table où chacun va pouvoir indiquer s’il a une situation à présenter. L’une des situations est retenue et présentée. Le professionnel qui va présenter sa situation aura le temps nécessaire afin de présenter le contexte et ce qui l’interroge.

Dans un second temps avec l’aide du groupe et de l’animateur, le groupe va questionner et élaborer ce qu’il pense interagir dans cette situation. Cette seconde phase va permettre à chacun de réfléchir, d’élaborer ce qui est en jeux.

A l’issue de la séance le professionnel qui a exposé la situation aidé et appuyé par l’animateur va clore la séance et indiquer ce qu’il en a retenu et les piste que cela lui a permis d’ouvrir, et de comprendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.