Accueil Livres et Romans Un été anglais – Il avait 15 ans, elle en avait 40...

Un été anglais – Il avait 15 ans, elle en avait 40…

Marc Desaubliaux nous propose un roman puissant sur l’histoire interdite entre un jeune homme de quinze ans et une femme de quarante. Un thème délicat exposé avec beaucoup de sensibilité.

1968. Fabrice a quinze ans. Il est parti pour un mois en voyage linguistique en Angleterre, non pas pour travailler son anglais qui est très bon, mais pour découvrir l’art de vivre de ce pays si différent du nôtre. En arrivant sur place dans la ville de High Wycombe, il fait la connaissance de son hôtesse, Margaret Crown, une femme séduisante d’une quarantaine d’années. Monsieur Crown travaillant à Londres, il ne rentre que le week-end et pour les vacances. Les enfants, une fille de quinze ans et un garçon de treize ans, sont encore au pensionnat. Madame Crown, désireuse de lui faire visiter le plus de lieux possible pour qu’il profite au maximum de son voyage, l’emmène partout avec elle. Mais un jour, en rentrant d’une promenade, elle se jette sur lui pour l’embrasser avec passion. Fabrice, perdu, paniqué, ne sait comment réagir face à cette femme qui représente en quelque sorte une maman de substitution le temps d’un voyage. Mais le choc passé, il se rend compte qu’un monde inconnu lui est ouvert. Un monde aussi fascinant qu’effrayant…

2009. Fabrice a cinquante-six ans. Après tant d’années sans nouvelles, il reçoit une lettre de madame Crown qui lui demande de venir le retrouver au plus vite…

« Je fais partie de ceux qui pensent que l’enfance façonne en grande partie l’adulte. […] Tout se joue dans les seize premières années de la vie. » nous révèle Marc Desaubliaux sur son site internet. C’est cette idée qui est représentée ici. En forçant le jeune Fabrice, et en lui proposant des cours pour mieux embrasser, madame Crown brise sa coquille et, sans s’en rendre compte, lui insuffle le désir qui va le pousser à en vouloir encore plus. Mais il en sortira un jeune homme brisé et, quarante ans plus tard, il est resté le même homme, abîmé, meurtri, qui n’a pas pu passer à autre chose. L’écriture est merveilleuse. Elle nous entraîne dans un torrent d’émotions. On est auprès de Fabrice, on souffre avec lui. Mais on vit également avec lui ses moments de bonheur.

Le sujet est sensible, et pourtant il est parfaitement maîtrisé. Jamais de vulgarité, tout est écrit avec beaucoup de délicatesse. Le thème de l’adolescence et des expériences qui façonnent la vie, si cher à l’auteur, est magnifiquement illustré. On retrouve d’ailleurs ce thème dans plusieurs autres romans de l’auteur comme le tout premier, « Journal du désespoir » dans lequel le jeune Charles-Henri écrit tout ce qu’il ressent dans un cahier d’écolier, tout ce qu’il n’arrive pas à dire.

« Un été anglais », c’est donc une histoire qui nous plonge dans l’adolescence et les méandres du passé. Mais c’est aussi un superbe voyage dans l’Angleterre des années 1960. L’auteur nous fait profiter de la culture britannique et plus précisément de la vie anglaise. Les descriptions sont précises. On visite les sites incontournables de Londres, on découvre les habitudes des anglais au travers des yeux d’un adolescent fasciné par toutes ces nouveautés… L’ambiance de l’époque est joliment représentée avec les musiques et les vêtements.

Tout ce qui compose ce roman est fascinant. L’écriture aussi magnifique que sensible, l’histoire de Fabrice poignante, les décors d’époque comme si on y était, et l’intrigue qui nous tient en haleine jusqu’au bout et qui nous emmène vers un dénouement totalement inattendu. Un texte très accessible et pourtant si puissant. Impossible de refermer le livre une fois la lecture entamée.

Site de l’auteur : https://www.marc-desaubliaux.fr/

Lien amazon : https://www.amazon.fr/%C3%A9t%C3%A9-anglais-avait-ans-elle/dp/2957099934

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Plus Lus