Accueil Immobilier Changer de syndic de copropriété : la solution pour réduire la facture.

Changer de syndic de copropriété : la solution pour réduire la facture.

Depuis quelques mois, les copropriétaires sont sans voix devant la hausse des tarifs du syndic de copropriété. Certes, il y a des solutions afin de payer moins cher, mais la solution idéale est de changer de syndic de copropriété. Pour éviter que la facture augmente, on pense à éplucher chaque contrat, car le syndic est dans l’obligation de respecter les préconisations du Conseil national de la concurrence.

Un mode de gestion différent pour baisser la facture

changer de syndic
Crédits : Pixabay

La solution la plus économique afin de réduire la facture du syndic est d’opter pour l’autogestion. Même si depuis la loi du 10 juillet 1965, les copropriétés doivent être sous la gestion d’un syndic de copropriété, ce n’est pas obligé que ce dernier soit un syndic professionnel. Il peut être un syndic non professionnel, et on trouve deux possibilité : le syndic bénévole et le syndic coopératif.

  • Le syndic bénévole: C’est le fait de mettre entre les mains d’un copropriétaire la gestion de la copropriété. Il peut être rémunéré ou non suite à la majorité absolue de l’article 25. Aussi, il peut être dédommagé des frais engagé dans le cadre de la gestion de la copropriété ou avoir un salaire, mais à condition qu’il n’excède pas ses revenus principaux.
  • Le syndic coopératif: C’est une gestion collégiale de la copropriété. La mission du syndic coopératif se répartit entre les conseillers syndicaux ainsi que le président du conseil syndical. C’est suivant leurs affinités respectives et leurs disponibilités. L’atout de ce mode de gestion est qu’elle est plus efficace, plus collective et plus transparente en plus de créer un lien de convivialité au sein de l’immeuble.

C’est sur ce site pour savoir comment changer de syndic de copropriété Nantes.

Nos autres conseils pour réduire la facture du syndic de copropriété

Différentes autres possibilités existent pour réduire la facture du syndic de copropriété. On peut négocier en indiquant au syndic actuel qu’il y a d’autres offres plus intéressantes que la sienne. Toutefois, cette négociation doit être conduite par le conseil syndical. On peut aussi contester les charges ou négocier les modalités de certaines prestations. On pense également à réduire les postes en ne déléguant que les prestations de gestion courante dans le forfait annuel. Donc, on ne laisse pas le syndic de copropriété nous encombrer avec des services inutiles, on contrôle scrupuleusement ce que renferme les frais de gestion courante. Il faut que les services de base ne soient pas facturés en plus du forfait de gestion courante. C’est faisable sans pour autant perdre en qualité de vie. Le but est que l’ensemble des prestations répondent vraiment aux besoins réels de la copropriété. Certains syndic alourdissent la facture ou privilégient les prestataires les plus avantageux pour eux, mais non pour les copropriétaires. Notre conseil est de faire faire d’autres devis pour les gros travaux que ceux proposés par le syndic de copropriété. En cas de contentieux, on facture à l’acte au lieu de la facturation au temps passé. On limite encore la durée du contrat du syndic de copropriété, le mieux est d’opter pour un contrat d’un an renouvelable. Avec nos conseils, vous pourrez baisser les charges de 10 à 20 %, et c’est une économie importante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Plus Lus