AccueilMaisonRéparer son électroménager : un geste pour la planète

Réparer son électroménager : un geste pour la planète

Avec le réchauffement climatique qui ne cesse de s’accentuer, chacun se soucie de plus en plus de la protection de notre écosystème. D’ailleurs, c’est devenu un devoir pour tout le monde, et cela passe par un changement de comportements. L’une des gestes bénéfiques pour la planète est la réparation des électroménagers au lieu de les jeter et d’en acheter de nouveaux.

La réparation pour une vie éco-responsable

En ce moment, le recyclage est devenu un phénomène mondial, et cela repose essentiellement sur le fait de réparer. En effet, en jetant, on augmente les déchets, et cela ne fait que polluer encore davantage notre environnement. C’est donc une geste à éviter. Ce qu’il faut faire, c’est d’essayer avant tout de réparer afin de réduire le gaspillage, mais aussi, de faire des économies. En faisant un calcul rapide, on constate le grand écart entre la réparation et l’achat neuf. Quand il s’agit d’électroménagers en général, il faut seulement remplacer certaines pièces pour que l’appareil marche à nouveau. Vente de pièce détachée pour ces appareils a actuellement le vent en poupe. Et encore, si on sait bricoler, on peut changer par nous-mêmes les éléments endommagés dans les électroménagers ou on peut regarder des tutoriels sur Internet. Sinon, on contacte un réparateur professionnel afin de les remettre en état de marche.

L’importance de la réparation des électroménagers

Jeter et remplacer les objets, c’est ce que la société de consommation actuelle nous incite à faire. Or, cette pratique participe grandement à l’épuisement des réserves naturelles des matières premières utiles à la fabrication des objets neufs. Avec l’obsolescence programmée de certains biens, on favorise l’achat neuf à cause de pannes arrivant à l’expiration des garanties. Pourtant, tous les électroménagers qui atterrissent à la décharge s’accumulent et occasionnent la pollution environnementale. Pour lutter contre cette pollution causée par la surconsommation, la meilleure solution est la réparation. Ainsi, on prolonge la durée de vie des appareils tout en participant à l’économie circulaire. Et encore, on limite la quantité de déchets, et on préserve les ressources de notre planète. De plus, en réparant, on contribue à la survie des emplois locaux, car on permet aux artisans de partager leur savoir-faire et de développer leur travail. Pour information, la production des électroménagers représente plus de 80 % des rejets de gaz à effet de serre.

La loi anti-gaspillage

Reparer son electromenager
Crédits : Pixabay

On peut peut-être l’ignorer, mais il y a une loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, et elle a été décrétée le 10 février 2020. Son objectif est d’activer le changement des modèles de production et de consommation : réduire les déchets et préserver les ressources naturelles via la prolongation de vie des produits. Pour l’électroménager, la mesure est l’indice de réparabilité qui était obligatoire sur certains appareils depuis le 1er janvier 2021. Son affichage a pour but d’informer les consommateurs de manière claire et objective. Ce sera généralisé sur tous les appareils électriques et électroniques. D’ici 2024, cet indice va être remplacé par l’indice de durabilité, et il comprendra l’indice de réparabilité, la durée de vie ou d’utilisation, la robustesse de conception, la fiabilité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Plus Lus